potimarron-histoire-vertus-et-recette-in-natures-paul-keirn

Le potimarron est un cultivar du potiron (Cucurbita maxima), famille des cucurbitacées. Un "cultivar" quant à lui est un légume, un fruit , une fleur, un arbre, bref un végétal résultant de la sélection des graines de génération en génération par les cultivateurs. Une variété faites des mains de l'homme. 

 

 

 

 

 

130 genres et 800 espèces et plus de 10000 variétés, parmi lesquelles les plus connues sont les courges ou encore "cucurbita maxima" : potiron et potimarron ; cucurbita pepo : les citrouilles, courgettes, calebasses et coloquintes. Sans oublier les concombres et cornichons (Cucumis sativus), le melon (cucumis melo) et la pastèque (cucumis citrellus, originaire de l'Inde)

cucurbitaces

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Potirons & citrouilles

 

Cultivar du potiron, le potimarron est un grand voyageur : comme toutes les courges, le potiron est né en Amérique du Sud, plus précisément dans les Andes (le lieu de naissance est situé là où la diversité génétique est maximale, ce qui est valable pour toutes les espèces, y compris l'espèce humaine).

Il a été introduit en Europe par les navigateurs de l'époque de Christophe Colomb, peu après 1492. Un demi-siècle plus tard, en 1541, les navigateurs introduisent le potiron au Japon. Transformé par les agriculteurs, il revient en Europe sous le nom de Kabocha, le cultivar japonais.

LES-potirons

 

potiron-kabocha

potiron-Kabocha-Delica

 

Variété japonaise Kabocha

D'autres hypothèses impliquent la Chine et le Cambodge. Parmi les kabochas, courge aux couleurs très variées, bleu, gris, blanc, noir, rouge, existe la variété orange.  La variété orange est notre potimarron, j'allais dire "bien de chez nous". Les différents noms qu'il porte relatent ses voyages : le potimarron ou "courge de Chine" ou encore "potiron doux d'Hokkaïdo" (la plus au sud des quatre îles principales du Japon). Le nom de "courge châtaigne" est français et se rapport à la spécificité de son goût. Cependant, son apparition sur nos tables est très récente - 1957 - grâce à une famille japonaise qui , dit-on, l'aurait cultivé dans les Flandres. 

 

potimarron-in-natures-paul-keirn

 

Le potimarron, vu en coupe.

Du point de vue nutritif, le potimarron est un légume qui abonde en pro-vitamine A (le bétâ-carotène). Deux fois plus que la carotte ! Une molécule chimique naturelle dans l'action est remarquablement anti-inflammatoire. Il est également riche en vitamine  Bl, B2, B3, C, F et D (celle qui permet la fixation du Calcium sur les os) et E, les fameux tocophénols très antioxydants et donc également anti-inflammatoires. C'est par excellence le légume qui nous prépare aux affres de l'hiver. Avant de le transformer en soupe, gratin, quiche, confiture, gâteau ou flan, il peut se conserver longtemps au frais et au sec. Il s'améliore même, en cave, en renforçant les sucres et vitamines qu'il contient. Mais, longtemps conservé, on ne peut le cuire avec la peau comme on doit le faire quand il vient d'être cueilli, car celle-ci durcit.

record du monde du plus gros potiron 643 Kg in natures paul

1er octobre 2005, Pennsylvanie, USA. Larry Checkon présente le plus gros potiron du monde pesant 666 kilos. © 2006 Guiness World Records

cucurbita mixta courges méxicaines

Courges mexicaines

les courges musquées - cucurbita moschata

Courges musquées

les citrouilles cucurbita pepo

Citrouilles

Une recette ? Une qui rappelle ses origines orientales :

Ingrédients 

500 grammes de viande hachée (ou pas de viande, mais l'équivalent en poids d'une base assez neutre, la purée de pommes de terre par exemple, pour ne pas tuer le goût du potimarron)

150 grammes de chair de potimarron râpée (et deux coups de râpe sur la noix de muscade pour exacerber sa saveur. c'est bien mieux que du sel comme exhausteur de goût)

1 œuf

1 échalote finement hachée

50 grammes de parmesan râpé (ou Grana padano) poivre, sel, persil haché, cardamome moulue, coriandre ciselée ou en poudre. 

Préparation

Réduisez l'humidité de la chair râpée en pressant celle-ci dans un linge. Mélangez la chair de potimarron avec la viande hachée et les autres ingrédients. Assaisonnez avec les épices. Faites de petites boulettes. Faites frire dans du beurre (de préférence clarifié !) ou sinon un mélange beurre-huile à feu moyen dans une poêle, afin d’obtenir une croute croustillante à souhait.

Se sert en premier plat avec une sauce au yaourt frais épicée à votre convenance (le goût de la coriandre se marie bien avec les laitages, leur donnant une grande fraîcheur). Personnellement je rajoute une pincée de poudre indienne pour tandoori. Hmm !

 

-o0o-

Record de France 2012 - 513 Kilos !


Le plus gros potiron de l'année désigné (La... par TVVendee

 

Extrait du site NATURES avec l'accord de Paul Keirn.